Print Page | Close Window

For my francophone brothers and sisters

Printed From: IslamiCity.com
Category: Culture & Community
Forum Name: Groups – Youth
Forum Discription: Groups – Youth
URL: http://www.IslamiCity.com/forum/forum_posts.asp?TID=9253
Printed Date: 16 April 2014 at 4:22am


Topic: For my francophone brothers and sisters
Posted By: Manue_Muslim
Subject: For my francophone brothers and sisters
Date Posted: 26 April 2007 at 10:05am

Bismillâhir Rahmânir Rahîm

Opprimées, ou Déprimées?

Par Anaïs « Latifah » Maluma

Chaque année, 50 à 80 milliers de personnes aux États-Unis se convertissent à l’Islam. 59% de ces personnes sont des femmes. À ce rythme, et si ces chiffres persistent, Les États-Unis d’Amérique sera un pays essentiellement musulman dans entre 370 et 600 ans. Ces chiffres sont alarmants pour l’Église Catholique, car la majorité des nouveaux convertis sont d’anciens Catholiques. De moins en moins de personnes se convertissent au Catholicisme, et de plus en plus de personnes renient ce dernier. Mais qu’est-ce qui pousse la gente féminine vers une religion qui à la réputation d’être très stricte et sans merci envers les femmes? Les Chrétiens, les Juifs et les Hindous ne comprennent pas.

Comprendre l’Islam

Pour commencer à comprendre la raison pour laquelle les gens se convertissent, il faut comprendre la religion elle-même. Le terme « Islam » signifie soumission à Dieu. Les adeptes de L’Islam sont appelés musulmans (« ceux qui obéissent »). L’Islam se compose de 5 principes, plus communément appelés Piliers d’Islam.

Les Piliers D’Islam

Le Premier Pilier est le « Shahadah ». C’est la profession de foi. Pour se convertir officiellement, il faut le dire tout haut devant deux témoins. En Arabe, il est prononcé comme suit : « 'Ach-hadou 'al-la 'ilaha 'illallah, wa 'ach-hadou 'anna Mouhammadar-Raçouloullah », qui veut dire : je témoigne qu’il n’y de Dieu que Dieu et Muhammad est son Prophète.

             Le Deuxième Pilier est la « Salaah », qui veut dire prière. Un musulman en santé doit prier 5 fois par jour, tous les jours de l’année. Les femmes sont exemptes de prière les jours de menstruations. Les femmes ne sont pas obliger d'aller à As-Salaatul-Jumu'ah (la prière du vendredi) mais elles peuvent y aller si elles le veulent et personne ne peut les en empêcher.

 Le Troisième Pilier est le Zakat, qui veut dire aumône. C’est une obligation du riche envers le pauvre. Chaque musulman qui en a les moyens doit donner 2% de son salaire annuel aux pauvres de sa communauté. Cette institution a pour but de purifier l’âme de l’avarice et de la convoitise.

Le Quatrième Pilier est le jeûne. Il se fait pendant le mois saint de Ramadan qui lunaire, donc variable dans le calendrier Grégorien.

             Le Cinquième  pilier est le Hajj, qui est le pèlerinage vers La Mecque. Tous les musulmans doivent le faire au moins une fois dans leur vie, si ils en ont les moyens, et si ils peuvent voyager. Une fois arrivés, ils doivent faire le tour de La Kaaba 7 fois. Il est préférable de faire le pèlerinage le plus vite possible, car on ne sait jamais quand la mort viendra.

Les musulmans doivent aussi croire en les 6 piliers de la foi :

1) Croire en Dieu

2) Croire aux anges

3) Croire en les révélations de Dieu

4) Croire aux prophètes et les messagers de Dieu

5) Croire au Jugement Dernier

6) Croire en l’Al-Qadar (la destinée)

Il y a des manières et des politesses qui vont de soi. Par exemple, pour saluer un autre musulman on dit « Assalâmou alaïkoum  wa rahmatoullâhi wa barakâtouh », qui veut dire « Que la paix soit avec toi et que la grâce et le pardon d’Allah soit avec toi. » Mais généralement, on dit seulement « Salam Alaikum ». C’est un signe de respect pour l’autre et pour lui faire savoir qu’on ne lui veut aucun mal. Les musulmans n’ont pas le droit de boire de l’alcool, ni de trop manger (exagérer, jusqu’au vomissement), ni de prendre de drogues, car ce sont toutes des choses qui font du mal au corps. Et puisque le corps est la création de Allah, il serait irrespectueux de le maltraiter. Un autre signe de respect et qui est obligatoire, est de commencer chaque écrit et discours islamique par : « Bismillâhir Rahmânil Rahîm ». Et comme les prophètes ont été choisit par Allah, on suit leurs noms par « salallâhou alayhi wasallam » qui veut dire « que la paix soit avec eux ». Le nom du Prophète (salallâhou alayhi wasallam) a été « françifié » en Mohamed, et parfois même Mahomet.

Le Coran (ou Qur’an)

             Le Coran est la parole de Dieu révélé au Prophète Muhammad (salallâhou alayhi wasallam) par l’archange Gabriel. Il a été révélé en Arabe, donc il est préférable qu’il soit lu en Arabe, si c’est physiquement possible.  C’est la dernière révélation jusqu'à maintenant. C’est la source principale de la foi de tous les musulmans pratiquants. Il traite de la foi, la doctrine, la sagesse, les transactions, la loi, et le respect.         

Le statut de La Femme en Islam

Le Hidjab

Contrairement à la croyance générale, Allah a dit dans le Qur’an plusieurs fois que les musulmans sont tous égaux sauf par leur foi. Les hommes et les femmes sont égaux, mais différents. Le voile islamique, communément appelé Hidjab ou Khimar, n’est en aucun cas une marque de soumission et d'infériorité quelconque par rapport aux hommes. En portant le « Hidjab » (Hidjab est ici en guillemets car le terme veut dire « se couvrir »), la femme fait acte de soumission et d’obéissance à Allah. De plus, le voile agit aussi dans sa protection morale, en préservant sa chasteté et sa pudeur. Bien entendu, le reste du corps doit être couvert aussi. Les vêtements ne doivent pas être trop serrés, courts, transparents, etc.

Allah, dans le Coran, après avoir ordonné aux hommes de garder le regard baissé en présence de femmes, demande au Prophète Muhammad (salallâhou alayhi wasallam) de s’adresser aux croyantes en ces termes : « Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines ; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes...".  Le respect d'une tenue vestimentaire bien particulière pour la femme relève de ses devoirs envers Allah. Le Hidjab est protecteur de chasteté et par extension, de dignité de la femme. Comme le dit si bien l’auteure Fatima Naseef  dans son livre Droit et devoirs de la femme en Islam: « Le hidjab est le droit a la décence. ». Le deuxième verset de Coran qui indique que les femmes doivent porter le voile est le 59e de la 33e Sourate : « Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles : elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux."  

L’Avortement

Que dit l’Islam sur l’avortement? Premièrement, il faut rappeler que la vie d’un fœtus à l'instar de la vie humaine en général, est sacrée en Islam. À ce titre, elle se doit d'être gardée et protégée dans la mesure du possible. Le Prophète (salallâhou alayhi wasallam) affirme que l’âme est insufflée dans le fœtus au quatrième mois. C’est la raison pour laquelle les savants musulmans interdisent unanimement l’avortement après 120 jours de grossesse. Avorter après est considéré comme un infanticide et est considéré comme crime en Islam. Cependant, si le fait de conserver le fœtus met la vie de la mère en danger, et qu'il ne soit pas possible de la sauver sans le retirer, dans ce cas, certains savants affirment que l'avortement est toléré, même si la vie a déjà été insufflée, en vertu de la règle en Islam, qui veut que, lorsqu'on est obligé de choisir entre deux maux, on doit opter pour le moindre des deux. Dans ce cas précis, il est évident que la mort de la mère est une perte beaucoup plus grande que celle du fœtus. De plus, la vie de la mère est une réalité, alors que la naissance du futur enfant n'est encore, à ce stade, qu'espérée...

Le Coran ordonne-t-il de frapper les femmes?

Le Livre d'Allah ne dit en aucun cas aux croyants de quitter le lit conjugal lorsqu'ils en ont envie, ni de battre leurs femmes lorsqu'ils en ont envie. Affirmer le contraire est une calomnie sur le livre d'Allah.  Le Coran dit clairement à propos de l'attitude à avoir envers l'épouse: "Et comportez- vous convenablement envers elles. Si vous avez de l'aversion envers elles durant la vie commune, il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose où Allah a déposé un grand bien." Le Prophète (salallâhou alayhi wasallam) a d’ailleurs affirmé : "Sache qu'Allah a des droits sur toi, que ton "nafs" (ta personne) a des droits sur toi et que ton épouse a des droits sur toi, alors donne à chacun d'eux son droit"

Il n'est autorisé ni à l'homme, ni à la femme de manquer aux droits qu'a leur conjoint(e) sur lui (elle). Telle est la règle générale de l'islam. Et à ce titre, l'homme n'a nullement le droit de lever sa main sur sa femme car cela est contraire au comportement convenable cité dans le Coran. En effet, le Prophète Muhammad (salallâhou alayhi wa sallam) dit: "Le meilleur d'entre vous est le meilleur envers ses épouses".

Somme toute, l’Islam n’est pas la religion misogyne représentée dans les medias. Il se trouve qu’elle est aussi juste (ou sévère, selon les opinions) avec les femmes qu’avec les hommes. Il faut apprendre à séparer la religion de la culture. Étant donné que la religion Islamique est associée aux pays arabes de proche orient, et que la plupart de ces pays ne sont pas des exemples de justesse envers les femmes, ont fait tout de suite le lien et on assume que tous les musulmans sont comme ça. C’est une grave erreur. Si on observe réellement, on remarque que l’Islam n’est pas si différente du Christianisme. Après tout, les prophètes son quasiment les même, à part Muhammad (salallâhou alayhi wa sallam). Et en ce qui a trait du Hidjab, il est très semblable au voile que les religieuses portent, à l’exception faite que les hidjabs ne sont pas obligatoirement noirs et blancs. Et pourtant, personne ne dit que les nonnes sont « opprimées ». Le sont-elles?




Replies:
Posted By: peacemaker
Date Posted: 27 April 2007 at 10:22am

Assalamau Alaikum,

I appreciate your post, Manue_Muslim, but please post the translation of above in English as well. Posts of this nature should be accompanied with English translation as the medium of communication on the site is English.

May Allah guide us all.

Peace

 

 



-------------
Then which of the favours of your Lord will ye deny?
Qur'an 55:13



Print Page | Close Window